PICTOGAMMA

 

... à toute image, la musique apporte une part de fiction ...

et c’est d’autant plus vrai pour la musique dite « contemporaine » ou « savante ». Force est de constater que certains genres cinématographiques (cinéma expérimental, films d’auteurs, documentaires de création) recourent davantage à cette relation qui unit musique et image en mouvement afin d’en accentuer leur portée et de partager cet enjeu commun qui ne cesse de poser la question de leur propre redéfinition et du devenir de leur expression.

Si depuis quelques décennies, l’électroacoustique et les drones se sont taillés une part de choix dans les bandes originales, les courts-métrages d'animation recèlent de nombreuses pépites encore taillées sur mesure pour des films à dessein pédagogique.

Que de plus exaltant qu’une musique aux sonorités nouvelles pour accompagner une innovation technologie ou une théorie scientifique ?

Que de plus narratif qu’une rencontre singulière entre son et image pour sublimer une perception novatrice ?

 

 


 

CODE GENETIQUE

Court-métrage d’animation (Suisse, 1967 – 16’)

Michel Boschet

Commande des Laboratoires Geigy à l’occasion de la série Documenta Geigy

Musique : Betsy Jolas (*1926) - instrumentation:  flûte, clarinette, trompette, Trombone, violon, contrebasse, percussion

Commande des Laboratoires Geigy à l’occasion de la série Documenta, de petits dessins animés dont le but était de fournir aux jeunes générations une vulgarisation de thèmes scientifiques. Dans Code Génétique, puces et éléphants s’affrontent dans le monde impitoyable du génome. Matériel fourni avec l’aimable autorisation des Laboratoires Novartis Suisse.

- droits (vidéo et musique) obtenus -

LES BIBITES DE CHROMAGNON

Court métrage d’animation (France, 1971 - 8’30)

Francine Desbiens

Musique : Maurice Blackburn  (arrangement pour 2 instruments)

 

Dans ce court métrage d’animation, d’étranges créatures vivant dans des sphères bleues, rouges et jaunes s’animent, se mélangent pour nous faire découvrir les différentes possibilités de la gamme chromatique.

 

DU BIG BANG à MARDI MATIN

Court-métrage d’animation (Canada, 2000 – 6’)

Claude Cloutier

Musique : Pierre Desrochers

 

Des premières formes de vie sur Terre au monde d'aujourd'hui, Du big bang à mardi matin raconte avec un humour absurde l'aventure biologique de l'humanité. D'une puissante explosion cosmique surgit la matière à l'origine de l'évolution du minéral, du végétal et de l'animal. Défilent alors une suite de métamorphoses illustrant les ramifications de l'arbre généalogique humain. Du poisson au primate, en passant par le dinosaure et l'oiseau, tous se fondent habilement l'un dans l'autre jusqu'à l'apparition de l'Homo sapiens révélant les liens de parenté entre l'espèce humaine et toutes les formes de vie de l'univers.

 

 

RULES OF PLAY

Court métrage d’animation (Allemagne, 2019 - 8')

Merlin Flügel

Bruitage (Sound Design – Jonatan Schwenk Production)

Situé dans un monde abstrait méconnaissable (que nous supposons être une sorte de « terre de jeux ») composé de blocs de construction et d'équipements de jeux. Rules of Play suit une communauté d'individus parfois masqués alors qu'ils jouent à une série de jeux de plus en plus étranges. Le cinéaste allemand explore la liberté que les jeux offrent dans nos vies et pose la question métaphysique: que se passe-t-il si plus personne ne remet en question les règles ? Jury Award Festival d’Animation Annecy 2019/ „FBW SPECIAL PRIZE“Interfilm Berlin

 

Blinkity Blank

Blinkity Blank

Court métrage d’animation (1955- 5')

Norman Mc Laren , musique : Maurice Blackburn

Court métrage expérimental explorant les possibilités de l'animation par intermittence et des images spasmodiques. Norman McLaren joue avec les lois de la persistance rétinienne dans une œuvre de pure imagination faisant penser tantôt à un feu d'artifice très nourri, puis ensuite à un dessin lent à se former et dont on ne perçoit que des touches rapides et éphémères. Film sans paroles.

Palme d'or des court-métrages au festival de Cannes (1955)

A MIND SANG (la mère de sang)

Court métrage d’animation (Portugal, 2020 – 7’)

Vier NEV

Musique: Yanis El-Masri

Tout au long du film, des récits se fondent dans une exploration onirique de la perspective. La création de la vie est l'épine dorsale thématique mais chaque image appelle deux interprétations possibles; chaque plan, chaque instant est porteur d'un double sens, d'une ambiguïté plastique qui rappellent le travail de Escher, célèbre  pour  ses lithographies trompant non sens. Vimeo Staff Pick Award 2020

- musique originale pour grand orchestre, contact pris avec le compositeur pour l'arrangement de la partition pour l'effectif du Code Génétique de Betsy Jolas - droits obtenus